Les fibroadénomes sont-ils toujours douloureux ?

Symptômes du fibroadénome

Les fibroadénomes sont des tumeurs bénignes qui se présentent sous la forme de nodules fermes et solides dans le tissu mammaire. Ils se développent souvent chez les jeunes femmes, surtout à la puberté, et deviennent moins rares avec l’âge.

La plupart du temps, les fibroadénomes restent asymptomatiques ; et selon la taille du nodule, il est même possible de ne pas le sentir du tout. Néanmoins, il existe des cas où les fibroadénomes atteignent des tailles très importantes – fibroadénome géant – qui peuvent alors provoquer une gêne, une douleur et même une déformation du sein.

Les douleurs mammaires sont courantes, et la plupart des femmes en ont fait l’expérience au moins une fois dans leur vie. Néanmoins, les causes de la douleur peuvent être multiples.

Qu'est-ce qui provoque des douleurs ?

Dans la plupart des cas, la douleur est liée au cycle menstruel féminin et aux changements hormonaux qui ont un impact sur le tissu mammaire. Cette douleur commence généralement environ deux semaines avant les règles et s’aggrave dans les jours qui suivent. Ce n’est qu’après les règles que la douleur disparaît. Cette douleur peut être reconnue car elle est liée aux règles et affecte généralement les deux seins de manière égale.

Certaines affections comme les kystes et les fibroadénomes peuvent provoquer des douleurs dans certains cas, qui ont également tendance à se manifester juste avant les règles.

Fibroadénome, kyste, quelles différences ?

Mais encore

D’autres raisons de douleurs mammaires non liées aux règles peuvent être des blessures dans le haut du corps, comme le dos, l’épaule ou le cou, qui peuvent propager la douleur et être ressenties dans la région des seins. En outre, des affections telles que les mastites et les abcès mammaires peuvent être à l’origine de douleurs mammaires et doivent être discutées avec un médecin. Certains médicaments comme la pilule contraceptive et quelques antidépresseurs peuvent avoir des douleurs mammaires comme effet secondaire potentiel (voir la notice d’information en cas de suspicion). Enfin, les douleurs mammaires peuvent également être un signe précoce de grossesse.

Les changements hormonaux qui se produisent pendant la ménopause peuvent également être une cause possible de douleurs mammaires. Celles-ci devraient toutefois se résorber sans intervention une fois la ménopause terminée.

Merci de consulter la version anglaise de cette page pour avoir les sources et références.

L'échothérapie vous intéresse ?

Pour en savoir davantage sur le traitement ou sur les indications concernées, écrivez-nous ! Notre équipe reviendra vers vous rapidement.

Nous contacter
Retour haut de page