L'échothérapie, technique de traitement non-invasive par ultrasons focalisés

L’échothérapie est une technique innovante de traitement des varices, des nodules thyroïdiens bénins, et des fibroadénomes du sein. Elle s’appuie sur une technologie d’ultrasons thérapeutiques – par opposition aux ultrasons pour le diagnostic – que l’on appelle ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU, en anglais). L’échothérapie, contrairement à la chirurgie classique ou aux ablations par laser et radiofréquence, incarne une technique d’intervention complètement non-invasive qui ne laisse pas de cicatrices.

On planifie le traitement lors d’une consultation médicale préalable; en général, une seule session suffit. L’opération est non-invasive : il n’y a aucune incision, et le plus souvent, le patient peut reprendre ses activités quotidienne immédiatement après. Les patients le confirment, l’échothérapie est une alternative plus douce de traitement qui évite la chirurgie classique. Les traitements ont lieu communément en ambulatoire.

L'intervention par échothérapie

Sans incisions

Sans cicatrices

Reprise rapide de l'activité habituelle

L'échothérapie, la technique non-invasive de chirurgie

L’échothérapie a été développée en visant à répondre aux inconvénients de procédures comme la chirurgie classique ou les interventions dites « mini-invasives ». Même ces dernières impliquent de réaliser des incisions et d’intervenir sur les patients en milieu stérile ou au bloc opératoire, ce qui n’est plus le cas avec l’échothérapie : la procédure emploie des ultrasons thérapeutiques, capables de passer à travers la peau. Ainsi, c’est une intervention depuis l’extérieur ! Il n’est pas nécessaire de subir une anesthésie générale, ce qui permet de récupérer rapidement et, habituellement, de reprendre une activité normale immédiatement après.

Histoires de patients

Les patients racontent leur expérience d'échothérapie

Le professeur Mark Whiteley, expert en échothérapie des varices, témoigne

Vous êtes l'un des pionniers de l'échothérapie dans le monde, et le premier à l'employer dans le traitement des varices. Pourquoi avez-vous décidé de proposer l'échothérapie à vos patients ?

« Pour la première fois, l’échothérapie permet de traiter les patients depuis l’extérieur, de façon complètement non-invasive. Pourquoi voudrait-on réaliser un traitement invasif si l’on peut s’épargner une intrusion dans le corps du patient ? Au sein de notre clinique, nous avons toujours cherché à améliorer l’offre de soins : en 1999 nous étions les premiers à proposer les procédures thermiques mini-invasives au lieu des interventions chirurgicales. Aujourd’hui nous sommes fiers d’être les premiers à proposer l’ablation thermique non-invasive pour les varices. »

L'échothérapie est une ablation thermique, qu'est-ce que cela signifie concrètement ?

« Le terme ablation thermique indique que l’on emploie de la chaleur pour détruire un tissu corporel indésirable ou dysfonctionnel. Par opposition à l’action consistant à ouvrir, couper et retirer hors du corps un tissu endommagé, la cible est simplement traitée ‘dans le patient’. Notre corps dispose déjà d’un fascinant système qui se charge ensuite de dégrader naturellement les tissus traités. »

Selon vous, quels sont les avantages décisifs de l'échothérapie pour les patients ?

« C’est très simple : les patients évitent les cicatrices. Mais au-delà de l’aspect esthétique, il y a plusieurs raisons de pencher vers une intervention complètement non-invasive. Là où il n’y a pas d’incision il n’y aura pas d’infection : on n’a pas besoin de traiter le patient en salle d’opérations, il peut aussi garder ses vêtements. D’autres avantages de la procédure par échothérapie sont la précision et l’assistance robotique, qui permettent de protéger au maximum les tissus sains environnants de l’action de la chaleur. »

A quoi doivent s'attendre les patients qui se préparent à une intervention d'échothérapie ?

« On peut planifier le traitement à toute heure de la journée. Les patients n’ont pas d’indication particulière à suivre, ils peuvent manger avant. Le mieux est de porter des vêtements habituels confortables. Quand ils rentrent dans la salle on les fait s’allonger sur une table de traitement, un lit, puis notre équipe leur met un peu de gel d’échographie sur la zone à traiter. Ensuite on localise précisément la zone à traiter avec une petite sonde de visualisation. On ajuste la sonde de traitement contre la peau, et à ce moment le système démarre le traitement, avec des émissions précises d’ultrasons qui se succèdent. »

Où peut-on obtenir un traitement par échothérapie ?

Trouvez un centre d'échothérapie à proximité

Filtrer par

Vous souhaitez en savoir plus sur l'échothérapie ?

Nous sommes là pour vous aider

Mon créneau de disponibilité téléphonique
8h - 12h12h - 16h16h - 20h

Le domaine d'application qui m'intéresse
Nodules thyroïdiensFibroadénomes du seinVarices des jambes

Retour haut de page