L’Échothérapie
pour les varices

Est-ce que j’ai des varices ?

Avez-vous des douleurs aux jambes ou des crampes ? Vos jambes sont-elles souvent fatiguées et lourdes, ou avez-vous des démangeaisons, des picotements, des zones enflées ou douloureuses dans les jambes ? Vous pouvez souffrir d’insuffisance veineuse. Vous n’êtes pas seul. Les varices affectent environ 30 millions de personnes dans le monde entier¹. Le stripping chirurgical, l’ablation par radiofréquence ou l’ablation au laser sont des options courantes. L’échothérapie, seule thérapie d’ablation non invasive, permet désormais un traitement sans cathéter, injection chimique ou incision.

¹L. H. Rasmussen et al., Randomized clinical trial comparing endovenous laser ablation, radiofrequency ablation, foam sclerotherapy and surgical stripping for great saphenous varicose veins, BJS, Volume 98, Issue 8, 2011

Qu'est-ce qu'un reflux veineux ?

Les veines des jambes en bonne santé ont des valves qui s’ouvrent et se ferment pour aider le sang à retourner au cœur. Les varices se développent lorsque ces valves ne fonctionnent plus correctement. En conséquence, le sang coule également dans la mauvaise direction «vers le bas» et s’accumule souvent dans la partie inférieure des jambes, ce qui élève la pression veineuse. Ceci s’appelle le reflux veineux.

 Le reflux veineux peut provoquer des symptômes tels que douleur, gonflement du membre, jambes lourdes, changements cutanés ou ulcères. C’est une maladie progressive et les symptômes peuvent s’aggraver avec le temps s’ils ne sont pas traités. Votre médecin peut facilement déterminer si vous avez un reflux veineux à l’aide d’un appareil de diagnostic à ultrasons.

Qui est candidat pour le traitement des varices ?

Les troubles du reflux veineux sont des maladies répandues et il existe souvent des antécédents familiaux. La faiblesse du tissu conjonctif favorise les maladies veineuses. En conséquence, les femmes sont deux fois plus susceptibles d’être touchées que les hommes. Pendant la grossesse, le risque augmente en raison des changements hormonaux et de la pression élevée dans l’abdomen. Le manque d’exercice, l’obésité et les activités impliquant de nombreuses activités debout sont des facteurs de risque. Le levage de charges lourdes et certains sports peuvent également contribuer à la maladie veineuse. L’autre cause est l’âge : comme les peaux, les veines perdent en fermeté et se dilatent avec le temps.

En cas de non-fonctionnement des valves veineuses il y a reflux.

Diagnostic
varices

Quand devrais-je aller
chez le médecin ?

Si vous ressentez une gêne importante ou si des veines tortueuses deviennent visibles, vous devriez consulter un médecin spécialisé dans les maladies vasculaires.

En savoir plus +

Cela peut être un chirurgien, un phlébologue, un angiologue ou un dermatologue. Ils peuvent clarifier l’évolution de la maladie veineuse et, si nécessaire, suggérer un traitement approprié pour éviter les complications et réduire l’inconfort.

Quels sont les risques associés
avec des varices ?

Si les varices peuvent être gênantes pour des raisons esthétiques si elles ne sont pas traitées, elles peuvent dégénérer en de graves problèmes médicaux.

En savoir plus +

En raison du mauvais fonctionnement du sang, des modifications de la peau et des tissus peuvent se produire. Aux stades avancés de la maladie, un ulcère de jambe peut se développer à partir d’un reflux veineux. L’inflammation et la thrombose veineuses sont d’autres complications possibles.

Comment les varices sont-elles diagnostiquées ?

Une discussion avec votre médecin sur vos antécédents médicaux, la durée et la nature de votre inconfort, ainsi qu’une échographie, clarifieront la nature et l’étendue de la maladie.

En savoir plus +

Dans la plupart des cas, une méthode dite «Doppler» est utilisée pour déterminer la direction et la vitesse d’écoulement du sang dans les veines. L’examen est un moyen simple et indolore d’identifier un reflux possible, par exemple le sang descendant dans la partie inférieure du membre.

Les varices sont-elles douloureuses ?

Au stade préliminaire, il n’y a peut-être aucun symptôme visible.

En savoir plus +

Cependant, les patients atteints de varices à un stade avancé se plaignent souvent de lourdeur, d’enflure, de crampes nocturnes, de démangeaisons dans les jambes ou de changements cutanés.

Une femme médecin examine la jambe d'une patiente en échothérapie

Traitement
Et efficacité

Comment traite-t-on les varices ?

Dans la plupart des cas, une compression avec des bas ou des bandages est recommandée aux premiers stades. Cependant, dans les cas de varices à un stade avancé, le traitement de la veine défectueuse est recommandé afin d’éviter d’autres complications et de résoudre les symptômes.

En savoir plus +

Les méthodes de traitement possibles incluent la chirurgie classique des varices («stripping») ou une ablation par radiofréquence endoluminale ou endoveineuse peu invasive ou une ablation au laser. L’échothérapie est également désormais disponible en tant que premier et unique traitement ablatif non invasif.

 Une ablation veineuse par radiofréquence ou par laser consiste à insérer un long cathéter (comme un long fil mince) dans la veine. Bien que commercialisées comme peu invasives, ces procédures sont effectuées dans un environnement stérile tel qu’une salle opératoire. En raison de leur caractère invasif, il existe un risque d’infection et une période de récupération plus ou moins longue¹.

 L’injection de mousse sclérosante peut être une autre solution, mais elle nécessite souvent des injections répétées de produits chimiques sclérosants, en particulier pour les grosses veines. ²

 L’échothérapie est désormais également disponible en tant que premier et unique traitement ablatif non invasif : aucun cathéter, aucune injection de produit chimique ni aucune incision. Il en résulte un traitement sans aucune cicatrice et sans risque d’infection. À la différence des traitements chirurgicaux ou peu invasifs des veines, l’échographie permet un retour immédiat aux activités quotidiennes normales.

¹Minimally invasive techniques in the treatment of saphenous varicose veins, Tamar Nijsten et al.
²THE VEIN BOOK » J.J. Bergan, MD, FACS,- CHAPTER 21 – Sclerofoam for Treatment of Varicose Veins  J-J Guex

Une femme médecin examine la jambe d'une patiente en échothérapie

Traitement
Et efficacité

Comment traite-t-on les varices ?

Dans la plupart des cas, une compression avec des bas ou des bandages est recommandée aux premiers stades. Cependant, dans les cas de varices à un stade avancé, le traitement de la veine défectueuse est recommandé afin d’éviter d’autres complications et de résoudre les symptômes.

En savoir plus +

Les méthodes de traitement possibles incluent la chirurgie classique des varices («stripping») ou une ablation par radiofréquence endoluminale ou endoveineuse peu invasive ou une ablation au laser. L’échothérapie est également désormais disponible en tant que premier et unique traitement ablatif non invasif.

 Une ablation veineuse par radiofréquence ou par laser consiste à insérer un long cathéter (comme un long fil mince) dans la veine. Bien que commercialisées comme peu invasives, ces procédures sont effectuées dans un environnement stérile tel qu’une salle opératoire. En raison de leur caractère invasif, il existe un risque d’infection et une période de récupération plus ou moins longue¹.

 L’injection de mousse sclérosante peut être une autre solution, mais elle nécessite souvent des injections répétées de produits chimiques sclérosants, en particulier pour les grosses veines. ²

 L’échothérapie est désormais également disponible en tant que premier et unique traitement ablatif non invasif : aucun cathéter, aucune injection de produit chimique ni aucune incision. Il en résulte un traitement sans aucune cicatrice et sans risque d’infection. À la différence des traitements chirurgicaux ou peu invasifs des veines, l’échographie permet un retour immédiat aux activités quotidiennes normales.

¹Minimally invasive techniques in the treatment of saphenous varicose veins, Tamar Nijsten et al.
²THE VEIN BOOK » J.J. Bergan, MD, FACS,- CHAPTER 21 – Sclerofoam for Treatment of Varicose Veins  J-J Guex

Comment fonctionne l’échothérapie pour les varices ?

Imaginez des rayons de soleil réunis sur une loupe pour cibler intensément un seul point. L’échothérapie fonctionne de manière similaire mais utilise des faisceaux ultrasonores thérapeutiques :

Les ondes ultrasoniques se concentrent sur la veine. Au fur et à mesure que l’énergie thermique est délivrée, la veine se contracte et est scellée / fermée. Afin de contrôler avec précision la position du faisceau, un appareil à ultrasons supplémentaire est utilisé pour la surveillance.

En savoir plus +
Grâce à son caractère non invasif, l’échothérapie est optimale non seulement pour le traitement des veines droites ou tortueuses (parfois difficiles d’accès avec un cathéter de laser ou de radiofréquence), mais également pour les récidives difficiles à opérer (i.e. les varices nouvellement formées) après une intervention chirurgicale antérieure sur des interventions peu invasives, ou si vous présentez un risque élevé d’hémorragie.

L’échothérapie peut également être une option idéale pour le traitement des veines perforantes, qui connectent le système veineux superficiel au système profond – et cela même en présence d’ulcères ouverts

Mode d'action de l’échothérapie dans le traitement de varices

Comment fonctionne l’échothérapie pour les varices ?

Imaginez des rayons de soleil réunis sur une loupe pour cibler intensément un seul point. L’échothérapie fonctionne de manière similaire mais utilise des faisceaux ultrasonores thérapeutiques :

Les ondes ultrasoniques se concentrent sur la veine. Au fur et à mesure que l’énergie thermique est délivrée, la veine se contracte et est scellée / fermée. Afin de contrôler avec précision la position du faisceau, un appareil à ultrasons supplémentaire est utilisé pour la surveillance.

En savoir plus +
Grâce à son caractère non invasif, l’échothérapie est optimale non seulement pour le traitement des veines droites ou tortueuses (parfois difficiles d’accès avec un cathéter de laser ou de radiofréquence), mais également pour les récidives difficiles à opérer (i.e. les varices nouvellement formées) après une intervention chirurgicale antérieure sur des interventions peu invasives, ou si vous présentez un risque élevé d’hémorragie.

L’échothérapie peut également être une option idéale pour le traitement des veines perforantes, qui connectent le système veineux superficiel au système profond – et cela même en présence d’ulcères ouverts

Mode d'action de l’échothérapie dans le traitement de varices
Professor Mark Whiteley, Spécialiste en échothérapie des varices,  Londres, Royaume-Uni

„L’échothérapie est le premier traitement non invasif de haute précision pour les varices. Il s’agit d’une avancée médicale qui modifiera complètement la façon dont nous traitons les varices et les problèmes veineux ! “

Professeur Mark Whiteley MS FRCS, FCPhleb, chirurgien vasculaire et phlébologue, fondateur de la Whiteley Clinic, Londres (Royaume-Uni)

Vous souhaitez en savoir plus sur l’échothérapie ?
Laissez-nous vous aider.

Veuillez simplement remplir le formulaire de contact et nous vous contacterons par e-mail ou par téléphone.

Heure de rappel souhaitée

Je suis plus particulièrement intéressé(e) par le traitement

Politique de confidentialité

3 + 10 =