Où les varices peuvent-elles apparaître ?

Les veines ont pour fonction de transporter le sang vers le cœur. Afin de pouvoir agir contre la gravité, elles ont des valvules internes, qui peuvent s’ouvrir et se fermer pour empêcher le sang de refluer dans les jambes. Lorsque les valvules ne se ferment plus complètement, le sang est libre de refluer partiellement : c’est ce qu’on appelle le reflux veineux. Le sang peut alors s’accumuler dans les veines, il entraîne une pression accrue sur les parois veineuses, qui peuvent se dilater et s’élargir avec le temps – ce sont les varices.1,2

Où les varices apparaissent-elles le plus souvent ?

Les varices des jambes sont les plus fréquentes. Des études ont montré que les premières varices et les caractéristiques de ces maladies veineuses peuvent être détectées chez plus d’un tiers de la population âgée de 18 à 64 ans. Les varices visibles des jambes sont nettement plus fréquentes chez les femmes, avec 20 à 25 % de la population affectée. Seulement 10 à 15 % environ des hommes sont touchés.3,4

Il existe un certain nombre d’options de traitement pour ces varices. La chirurgie peut souvent être évitée et on peut utiliser à la place du stripping chirurgical, c’est-à-dire de l’opération, des méthodes d’ablation endothermiques, telles que le traitement au laser ou par radiofréquence au moyen d’un cathéter, ou la fermeture à la mousse ou à la “colle”.5 Une autre méthode thermique est l’échothérapie, qui permet un traitement non-invasif par ultrasons thérapeutiques.

Varices dans d'autres parties du corps

En raison de la fréquence, le terme varices est presque toujours associé aux veines visibles et saillantes des jambes. Cependant, les varices peuvent se manifester dans tout le corps, même si cela se produit moins fréquemment.2

Deux autres types de varices sont décrits ci-dessous, les varices de l’œsophage et celles des testicules.

Varices de l'œsophage ou œsophagiennes

Cette maladie se rencontre en particulier chez les patients souffrant d’une cirrhose du foie avancée (une maladie chronique également appelée « rétrécissement du foie »). Cependant, d’autres causes peuvent également être responsables du développement de varices œsophagiennes. En raison de la réduction du flux sanguin dans le foie, la pression dans les autres veines augmente et il y a une augmentation du flux sanguin dans la veine œsophagienne. Cela peut l’endommager et en affaiblir les parois de la veine, ce qui augmente le risque qu’elle éclate. En raison des saignements qu’elles entraînent, les varices œsophagiennes sont très dangereuses et les personnes concernées doivent donc être examinées et conseillées par un spécialiste.6

Qu’est-ce qui distingue les varices des télangiectasies ?

Les varices sur les testicules

Les varices sur les testicules sont également appelées varicocèles. La plupart du temps, le réseau de veines est visible et peut également être palpé, mais les varicocèles peuvent également être exemptes de symptômes et ce ne développer des symptômes légers comme la douleur que dans certains cas. Les varicocèles apparaissent généralement entre 14 et 25 ans, chez environ 30 % des hommes. Étant donné que les varices peuvent également conduire à la stérilité si aucun traitement n’est effectué, il convient de consulter un spécialiste.7

Références

L'échothérapie vous intéresse ?

Pour en savoir davantage sur le traitement ou sur les indications concernées, écrivez-nous ! Notre équipe reviendra vers vous rapidement.

Nous contacter
Retour haut de page