Les femmes sont-elles plus sujettes aux varices que les hommes ?

Les varices sont des veines que la plupart des gens connaissent comme des lignes bleutées et tordues, visibles le long de leurs jambes. Néanmoins, elles ne posent pas seulement des soucis d’ordre esthétique : les veines sont une partie importante de notre corps qui transporte le sang vers notre cœur. Dans le cas des varices, ces veines ne parviennent pas à remplir leur fonction.

Incidence des varices

Les varices sont souvent classées comme une maladie très répandue, ce qui n’est pas surprenant étant donné que les maladies veineuses chroniques (MVC) font partie des maladies les plus courantes des pays occidentaux. Ainsi, dans une étude d’observation portant sur plus de 3000 participants sélectionnés au hasard, les résultats ont montré que 2% de la population commençait à développer la maladie en un an seulement. Chez les participants déjà atteints, la progression de la maladie vers des formes plus graves de MVC était plus fréquente encore sur ce laps de temps.

Les varices, plus fréquentes chez les femmes ?

Des recherches conséquentes ont montré que les varices ont tendance à se produire plus souvent chez les femmes que chez les hommes. Ainsi, dans une étude, la prévalence des varices était de 29% chez les femmes et de 10% chez les hommes, augmentant dans les deux groupes avec l’âge. Il est intéressant de noter que les facteurs de risque semblent également différer entre les hommes et les femmes en ce qui concerne les maladies veineuses : tandis que les femmes atteintes d’obésité et d’une pression artérielle systolique élevée développent davantage de varices que les femmes ne présentant pas ces facteurs de risque, ces mêmes facteurs semblent moins importants chez les hommes. Pour eux, en revanche, le taux de tabagisme apparaît comme un facteur de risque plus pertinent dans le développement de la maladie. Les seuls facteurs de risque communs identifiés sont la station debout au travail et le faible niveau d’activité physique.

Bien que la majorité des recherches suggèrent que les femmes courent un risque plus élevé de développer une maladie veineuse, quelques rares autres études ont observé l’inverse : une étude de 1999 a mis en évidence des varices chez 40% des hommes pour seulement 32% des femmes. Ces résultats suggèrent que d’autres facteurs de risque tels que le mode de vie peuvent jouer un rôle important, et que seule la combinaison des facteurs provoque le développement de la maladie chez la plupart des patients.

Les varices et la grossesse

Pourquoi les femmes ont-elles un risque accru de développer de l’insuffisance veineuse ?

A ce jour, il n’y a pas de réponse définitive expliquant pourquoi les femmes semblent plus sujettes aux varices que les hommes. Cependant, les grossesses pourraient y jouer un rôle. Les grossesses et les accouchements ont été identifiés parmi les facteurs de risque de développer des varices. Bien que l’incidence des varices soit très similaire chez les jeunes hommes et les jeunes femmes à un jeune âge, plus celui-ci avance plus l’on constate une prévalence de la maladie chez les femmes.

On observe des signes de varices chez environ un tiers des femmes, après leur premier accouchement. Après plusieurs accouchements, cette proportion devient d’environ 50%.

Merci de consulter la version anglaise de cette page pour avoir les sources et références.

L'échothérapie vous intéresse ?

Pour en savoir davantage sur le traitement ou sur les indications concernées, écrivez-nous ! Notre équipe reviendra vers vous rapidement.

Nous contacter
Retour haut de page