Comment diagnostiquer un nodule thyroïdien ?

Les nodules thyroïdiens sont très courants ; ces masses cellulaires généralement bénignes qui se développent à partir des cellules de la thyroïde peuvent être trouvées chez au moins la moitié des adultes de plus de 60 ans. Selon leur taille et leur localisation, les nodules thyroïdiens peuvent être asymptomatiques ou provoquer des symptômes tels que l’essoufflement ou l’hyperthyroïdie (suractivité de la thyroïde), dans le cas de nodules chauds.

Comment découvre-t-on les nodules thyroïdiens ?

Les nodules thyroïdiens sont souvent détectés lors d’un examen de routine par échographie. Bien que 50 % des adultes de plus de 60 ans présentent des nodules thyroïdiens, seuls 4 à 7 % des adultes américains ont une grosseur palpable ; il n’est donc pas rare que les patients ignorent l’existence de nodules thyroïdiens petits et asymptomatiques. Ce n’est que lorsque les nodules deviennent plus gros, provoquent une maladie symptomatique ou commencent à être visibles et palpables, que les patients peuvent remarquer eux-mêmes son existence.

Diagnostic d’un nodule thyroïdien

Pour le diagnostic et la classification des nodules thyroïdiens, différents outils de diagnostic peuvent être employés. Les premières méthodes comprennent généralement une échographie de l’avant du cou, une palpation et une discussion sur les antécédents médicaux et les symptômes du patient. Les médecins obtiennent une vue d’ensemble de la taille, de l’emplacement et des symptômes causés par le nodule. À ce stade, il est également courant de faire une analyse de sang pour évaluer les niveaux d’hormones, ce qui peut donner une indication sur le fonctionnement de la thyroïde.

Dans un deuxième temps, le médecin peut procéder à d’autres examens afin de classer le nodule thyroïdien et d’exclure toute malignité. La scintigraphie (examen nucléaire de la thyroïde) est un outil de diagnostic couramment utilisé pour déterminer si la thyroïde fonctionne correctement ou non. L’examen nécessite que le patient prenne de l’iode radioactif : l’iode s’accumule dans les zones où la production d’hormones est la plus répandue.

Pourquoi les nodules thyroïdiens apparaissent-ils?

Classification

Le marqueur radioactif permet de voir si le nodule est plus actif (nodule chaud), moins actif (nodule froid), ou d’activité similaire au tissu sain (nodule indifférent). Comme les nodules chauds ne sont presque jamais malins, le médecin peut décider d’interrompre les tests de détection des nodules chauds à ce stade et recommander un traitement approprié. Les nodules froids et indifférents, en revanche, présentent un risque faible de malignité. Les médecins peuvent alors utiliser un autre type de scintigraphie, appelée scintigraphie MIBI, pour effectuer des tests supplémentaires ou décider de faire une biopsie pour l’analyse des tissus avant de décider du plan de traitement éventuel.

Merci de consulter la version anglaise de cette page pour avoir les sources et références.

L'échothérapie vous intéresse ?

Pour en savoir davantage sur le traitement ou sur les indications concernées, écrivez-nous ! Notre équipe reviendra vers vous rapidement.

Nous contacter
Retour haut de page