Erika, 46 ans

J’ai remarqué mes varices pour la première fois en jouant au tennis. Mes amis m’ont dit à l’époque : « Tu vas avoir de vrais problèmes avec tes varices ». J’étais un peu inquiet, sachant que les varices existent et qu’elles entraînent certaines complications.

Mais mes amis n’ont pas baissé les bras. J’ai fini par aller voir un spécialiste. Ma jambe droite a été la première à être opérée. Ce n’était vraiment pas une partie de plaisir. J’ai dû aller à l’hôpital, subir une anesthésie générale… L’opération complète.

Quand ce fut le tour de ma jambe gauche, mon médecin m’a recommandé une nouvelle méthode : l’échothérapie avec l’appareil SONOVEIN®. Elle se fait entièrement sans chirurgie ni incision.

Je me suis rendue au cabinet le jour du traitement. Je me suis allongée sur une chaise longue. J’étais pleinement consciente tout le temps et je pouvais regarder tout ce qui se passait. Je ne peux toujours pas dire exactement comment tout cela s’est passé. J’ai simplement fait confiance à mon médecin et je l’ai laissé faire. Par mesure de sécurité, mon mari était avec moi au cabinet. Mais ce n’était vraiment pas nécessaire.

Immédiatement après le traitement, je nous ai ramenés à la maison. Et pour fêter cette journée, nous sommes allés manger au restaurant. Mes varices ont maintenant disparu. Je suis curieuse de savoir ce que mes amis vont penser quand je mettrai ma jupe de tennis…

Retour haut de page