Quelles différences entre les fibroadénomes et le cancer du sein ?

Différents types de masses mammaires

L’apparition d’une masse dans le sein est une observation très courante, qui peut correspondre à un large éventail de pathologies. La grande majorité des nodules mammaires sont bénins (non-cancéreux) et sont globalement inoffensifs, ne posant aucun problème de santé immédiat ou grave. Le diagnostic d’une grosseur au sein fait souvent craindre un cancer du sein. Cependant, il y a peu de chances qu’une masse soit cancéreuse: en fait, environ 80 % des masses mammaires s’avèrent bénignes (non-cancéreuses).

Les fibroadénomes du sein

Les fibroadénomes du sein sont des nodules solides et fermes ; ils se développent le plus souvent au cours de la puberté et sont donc fréquemment observés chez les jeunes femmes. Cependant, ils peuvent également se développer plus tard, et même chez les hommes, bien que cela se produise assez rarement. Les grosseurs peuvent souvent être décrites comme des structures lisses qui peuvent être facilement déplacées sous la peau. Les adénofibromes atteignent généralement une taille de 1 à 3 cm mais peuvent dépasser 5 cm. Quelle que soit leur taille, ils sont bénins et inoffensifs. Cependant, les plus gros peuvent parfois provoquer des douleurs, le plus souvent juste avant les règles.

Le cancer du sein

Le cancer du sein est une maladie beaucoup plus grave. Bien que la majorité des masses mammaires s’avèrent non cancéreuses, le cancer du sein reste le type de cancer le plus courant dans certains pays. Au Royaume-Uni, par exemple, une femme sur huit est diagnostiquée au cours de sa vie. Bien que le cancer du sein puisse se développer à tout âge, il est le plus souvent observé chez les femmes de plus de 50 ans. La détection précoce des masses malignes dans les seins est essentielle pour le traitement et peut augmenter considérablement les chances de guérison complète. S’il n’est pas traité, le cancer continuera à se développer et peut se propager à d’autres parties du corps par le système lymphatique et sanguin (métastases). Une fois que le cancer s’est propagé et a envahi d’autres régions du corps, il peut mettre la vie de la patiente en danger ; les chances de guérison diminuent alors considérablement.

S'assurer qu'il ne s'agit pas d'un cancer du sein

La détection précoce du cancer du sein est l’étape la plus importante pour guérir la maladie. Étant donné que les masses malignes ne provoquent souvent aucun symptôme précoce spécifique et sont pour la plupart indolores, la détection d’une masse dans le sein doit être suivie immédiatement par un médecin. La détection et le traitement précoces du cancer du sein d’une taille inférieure à 2,5 cm ont montré des taux de survie à 5 ans impressionnants de 96%.

Dans la plupart des cas, un diagnostic détaillé comprenant une échographie, une mammographie et une biopsie permettra de s’assurer d’une indication bénigne telle qu’un fibroadénome.

Merci de consulter la version anglaise de cette page pour avoir les sources et références.

Un fibroadénome grossit-il toujours ?

L'échothérapie vous intéresse ?

Pour en savoir davantage sur le traitement ou sur les indications concernées, écrivez-nous ! Notre équipe reviendra vers vous rapidement.

Nous contacter
Retour haut de page