Ulcère : vous avez déjà entendu le nom, mais ignorez ce qui se cache réellement derrière ? Découvrez tout sur leur origine, leurs symptômes et leur traitement en 9 questions et réponses.

Un ulcère est, par définition, une plaie. Elle peut se situer sur la peau ou encore sur les muqueuses. Cette plaie est plus ou moins profonde. Le problème est la cicatrisation. Une cicatrisation difficile qui empêche la peau ou les muqueuses de réaliser leurs fonctions. Cela donne libre champ à de possibles infections et à de nouvelles maladies.

1) Les ulcères sont-ils dangereux ?

Un ulcère, comme toutes les maladies, peut être dangereux. La manière dont cela est traité, et s’il n’est pas traité, peut avoir des incidences. Les ulcères altèrent la qualité de vie. Dans le cas d’ulcère cutané, on observe l’apparition d’eczéma, d’infection, voire de cancer.  Les ulcères peuvent donc être invalidants et à l’origine de très nombreuses hospitalisations.

2) Les ulcères sont-ils contagieux ?

La contagiosité d’un ulcère dépend du type. Les ulcères provoqués par des complications d’origine bactérienne sont contagieux. Tandis que les ulcères provenant de problème veineux ne le sont pas.

3) Quelle sont les causes des ulcères de la jambe ?

L’ulcère de la jambe survient lors d’une absence de peau sans processus de cicatrisation. La zone de l’ulcère est souvent très rouge et douloureuse.

  • 70 % des cas sont liés à une mauvaise circulation sanguine dans les veines
  • 15 % sont liés à une mauvaise circulation sanguine dans les artères
  • 15 % sont liés à un mélange des deux

On peut citer les varices et les phlébites comme pathologies à l’origine des ulcères de la jambe.

4) Comment traiter les ulcères de la jambe ?

Le traitement d’un ulcère de la jambe s’effectue d’abord par un nettoyage de la plaie à l’aide d’un savon. Un désinfectant ralentirait encore plus la cicatrisation. Des bandes de compressions sont disposées après l’application du pansement toujours dans l’optique de faciliter la circulation sanguine.

Après la mise en place d’un pansement, il faut traiter le problème de circulation sanguine, afin d’éviter les récidives. Si l’ulcère résulte de varices, il est possible de les traiter par échothérapie. Il s’agit d’un traitement par ultrasons. Ces ondes à haute intensité énergétique appliquées sur une zone précise du corps permettent une augmentation localisée de la température. Cette chaleur dénature les molécules cellulaires ciblées afin de les éliminer.

Enfin, un ulcère de la jambe met en moyenne 210 jours à cicatriser (Urgomedical).  Il s’agit d’un processus long qui dépend de la profondeur et de l’étendue de la plaie. Dans le cas où l’ulcère ne cicatrise pas au bout de 7 mois, il peut être envisagé de recourir à une greffe de peau.

5) Quel type de bandage pour les ulcères de la jambe ?

Il existe de nombreux types de bandages. Ils ont pour but de réaliser une compression veineuse et ainsi de faciliter la circulation sanguine. Cela va également permettre de diminuer l’œdème et d’améliorer le retour veineux. Le bandage est installé à la suite du nettoyage et de la pose du pansement. Les différents bandages sont :

  • Les bandes à varices
  • Les bandes élastiques (bandes compressives)
  • Les bandes non élastiques (bandes contentives)
  • Les bandes multicouches

6) Les ulcères de la jambe sont-ils plus fréquents chez les femmes ?

La prévalence des ulcères de la jambe se situe entre 1 et 1,3% (ScienceDirect). A l’échelle de la France, cela représente 670 000 à 900 000 français atteints. Cette prévalence augmente avec le vieillissement de la population.

L’ulcère veineux est l’ulcère de la jambe le plus fréquent. Les femmes sont plus touchées que les hommes. En moyenne 3 femmes sont touchées pour 1 homme (voir notre article sur le sujet ici). Ce sont majoritairement des femmes de plus de 50 ans avec des antécédents de phlébite ou encore de varices.

7) Comment apparaît un ulcère de la jambe ?

L’ulcère de la jambe se manifeste à la suite d’évènements liés les uns aux autres. On dénombre 4 étapes :

  1. Des problèmes de circulation sanguine (varices, phlébites…) empêchent le sang de circuler normalement dans les membres inférieurs
  2. Le sang stagne dans les veines
  3. Cela endommage les tissus et fragilise la peau
  4. Ouverture d’une plaie : ulcère

8) Comment appelle-t-on un spécialiste des ulcères de la jambe ? Où se faire soigner un ulcère de jambe ?

Lorsqu’un patient souhaite consulter pour un ulcère de la jambe, il peut aller voir :

  • Un angiologue : spécialiste qui analyse le fonctionnement des vaisseaux sanguins et lymphatiques
  • Un phlébologue : spécialiste qui étudie l’anatomie et le fonctionnement des veines et du système veineux
  • Ou plus simplement un médecin généraliste qui l’orientera vers le spécialiste adapté.

Si l’origine de l’ulcère est une artère bouchée, il faut consulter son médecin traitant afin de pouvoir prendre rendez-vous avec un chirurgien vasculaire.

9) Que faire pour éviter les ulcères de la jambe ?

Il est important de faire attention à sa santé et à sa condition physique afin de minimiser le risque d’ulcères. L’alimentation joue un rôle essentiel. Afin de ne pas encombrer les artères, et donc d’endommager la circulation sanguine, il est conseillé d’éviter de manger trop gras et trop sucré.

Liste non exhaustive de gestes à adopter pour éviter les ulcères :

  • Marcher un maximum
  • Remuer et courber les orteils
  • Pointer les orteils vers le haut et vers le bas
  • Mettre les pieds en hauteur
  • Faire pivoter sa cheville

Les ulcères ne sont pas à prendre à la légère. Ils sont souvent la conséquence et l’origine d’autres problèmes de santé. Cela peut devenir invalidant. Il est important de se rapprocher de spécialistes pour les traiter et les cicatriser.

Retrouvez la liste de nos experts en échothérapie ici .

Bibliographie :

A découvrir aussi :

La dangerosité des varices

Souvent considérés, à tort, comme un problème de santé mineur, les varices peuvent provoquer diverses complications. On parle de thrombose veineuse, …
En savoir plus

L'ÉCHOTHÉRAPIE VOUS INTÉRESSE?

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'échothérapie et savoir si vous êtes éligible à un traitement, contactez-nous. Une équipe de professionnels vous contactera pour répondre à toutes vos questions.

Contactez-nous
Retour haut de page